Les lois du ‘Hessed – partie 09

 Cours audio 

Cliquez sur le bouton play ci-dessous pour écouter le cours

 Étude sur texte

 Cette étude est dédiée à la guérison de tous les malades et en particulier de Binyamine Yéhochoua ben Maryline Myriam .
Vous pouvez aussi mentionner le nom d’un malade qui vous est cher.

 Introduction 

Cette étude est tirée du livre du ‘Hafets ‘Haim appelé Ahavat ‘Hessed.
Il s’agit là d’un écrit pour nous encourager et nous montrer l’importance de cette Mitsva qui est Ahavat ‘Hessed c’est à dire, non seulement, faire le bien autour de soi mais aussi aimer profondément cette qualité.

Texte de l’étude du jour 

Dans la Paracha Vayéra, la Torah nous raconte tout d’abord la visite d’HaKadoch Baroukh Hou à Avraham Avinou, convalescent après sa circoncision, puis immédiatement après, l’empressement d’Avraham pour accueillir les anges malgré sa souffrance.

Ces deux initiatives – visiter les malades et offrir l’hospitalité aux voyageurs – sont d’autres aspects de la vertu du ‘Hessed comme nos Sages nous l’enseignent (Traité Chabbat p127) : « Rabbi Yo’hanan a dit : L’hospitalité aux voyageurs est aussi importante qu’arriver de bonne heure à la maison d’étude” […]

R. Dimi de Néhardéa a dit : « elle est plus importante que d’arriver de bonne heure à la maison d’étude » […]

Rabbi Yéhouda a dit au nom de Rav : « La mitsva d’offrir l’hospitalité aux voyageurs est plus grande que celle d’accueillir la présence divine » […]

Rabbi Yéhouda ben khila a dit au nom de Rav Assi qui lui-même le rapporte au nom de Rabbi Yo’hanan : “Il y a six choses pour lesquelles l’homme reçoit une récompense dans ce monde-ci et qui lui reste comptées pour le monde à venir : accueillir les voyageurs, visiter les malades, méditer pendant la prière, arriver tôt à la maison d’étude, élever ses enfants dans l’étude de la Torah et juger son prochain favorablement (rechercher des circonstances atténuantes devant un comportement douteux)”.

Traité Baba Metsia (p30) : « R. Yossef enseigna à propos du verset (Chemot 18:20) : « Tu leur feras connaître la voie qu’ils suivront et les actions qu’ils accompliront » […]
« la voie » c’est la pratique des actes de bonté (Guémilout

Hassadim) ;
« qu’ils » emprunteront pour enterrer le pauvre qui ne peut pas

payer ;
« ils suivront » pour visiter les malades ;
« et les actions » c’est la loi stricte ;
« qu’ils accompliront« , pour agir au-delà de ce que requiert la loi ».


L’écriture nous révèle ensuite le sentiment d’amour de l’Éternel béni Soit-Il pour Avraham, suscité par la recommandation qu’il fit à ses fils et à sa maison de continuer à suivre les voies d’Hachem, à pratiquer la tsédaka et la justice même après son départ de ce monde.

Or, nos Sages nous enseignent que la bonté n’est qu’une forme supérieure de Tsédaka.

Plus loin dans cette section Vayéra, la Torah nous relate l’intervention d’Avraham en faveur des gens de Sodome, sollicitant le Tout-Puissant pour qu’Il pardonne leurs fautes et annule son décret de destruction.

Ce faisant, la Torah nous dessine un trait supplémentaire que tout Juif se doit d’acquérir dans le souci de parfaire son image divine : la persévérance dans l’exercice du ‘Hessed, allant si nécessaire jusqu’à prier Hachem pour qu’Il soulage tous ceux qui sont dans la peine, même si apparemment ils ne reçoivent que la juste punition pour leurs fautes.

La destruction de Sodome, décrite dans cette même Paracha, illustre également l’importance du ‘Hessed aux yeux du Tout-Puissant puisqu’Il nous révèle par la bouche de son prophète Yé’hezkiel que son principal grief contre les habitants de Sodome fut précisément leur manque de ‘Hessed comme il est dit (Yehezkiel 16:49): « L’orgueil de la satiété du pain […] et elle n’a soutenu ni la main du pauvre ni
celle du nécessiteux », sans compter leur manque total d’hospitalité pour l’étranger.
Seul Lot se distingua en protégeant ses invités contre les habitants de Sodome.

Enfin, rappelons que (Beréchit 21:33) : « Avraham planta un tamaris à Beer Cheva », Rachi ramène les deux interprétations de la Guémara selon lesquelles Avraham y établit en fait un verger pour disposer, en permanence, de fruits à servir aux voyageurs, ou une auberge pour leur permettre de se reposer et de se rassasier.

♻ à partager au plus grand nombre… 

Adresse du groupe whatsapp pour étudier ces lois :  https://chat.whatsapp.com/BenbjG5qR3l7bab2s7PZR0

Cliquez sur le lien être en contact confidentiel WhatsApp avec le Rav Ron Chaya
Pensez à préciser votre prénom et votre nom : https://wa.me/+972537082212?

Remerciements à Rav Nathan Chapir co-directeur du séminaire Beth Ra’hel et à Batcheva Dehhan, Avigaelle Ifrah et l’équipe Myleava.fr

#AhavatHessed #amourdubien #RavRonChaya #Leava #Myleava #Judaïsme #Torah #RavChaya #étudeDeLaTorah #PenséeJuive #Ethiquejuive #Hessed #Hachem #Dieu #Mitsva

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici