Est-il préférable de prier seul avec intention, prononciation juste ou avec la communauté mais très vite perdu?

CHALOM RAV
ENTRE L OPTION DE FAIRE SES PRIERES QUOTIDIENNES (ORMI SHABBAT ET YOM TOV) SEUL AVEC UNE CONCENTRATION EXTREME OU CHAQUE MOT EST BIEN ARTICULE, CHAQUE BERAKHA EST DITE AVEC KAVANA
.ET L OPTION DE PRIER AVEC 1 KAHAL MAIS AVEC L INCONVENIENT D ETRE SOUVENT LARGUE PARCE QUE N AYANT PAS LA MEME DEXTERITE ET LA MEME AISANCE QUE LE KAHAL DANS LA LECTURE DE LA PRIERE. CE QUI FAIT QUE TRES VITE JE SUIS EN DECALAGE,DESYNCHRONISE .
MA QUESTION EST LA SUIVANTE: DOIS JE CONTINUER A PRIER SEUL AVEC KAVANA ET CONCENTRATION.OU ALORS EST IL PREFERABLE DE PRIER AVEC LE KAHAL MAIS AVEC LES INCONVENIENTS SUSMENTIONNES.CE QUI EST ASSEZ FRUSTRANT.

MERCI INFINIMENT POUR VOTRE DISPONIBILITE.

 

Réponse du Rav Ron Chaya : 

Chalom Prosper,
L’idéal serait de venir plus tôt que le kahal à la synagogue afin de pouvoir commencer la amida avec le tsibour, ce qui est l’essentiel de la tefila betsibour. Si tu n’arrives pas, en attendant que la dextérité te vienne, mieux vaut prier à la synagogue même si ce n’est pas en synchronisation avec le kahal.
Au revoir,

Rav Ron Chaya

 

Référence Leava : 1916
Date de création : 2007-09-11 14:09:17