Je me demande comment ça se fait que d’un coup tout ce qui marché avant ne réussi plus du tout, et s’il y avait quelque chose à faire ?

 

Chalom,

Je suis assez pratiquant (Chabbat, cacherout, 3 prières par jour, Rabbénou Tam, tsitsit, kippa, étude tout les jours…) ; je fais une techouva progressif depuis 2-5 ans, et c’est vrai que depuis ce temps j’avais l’impression que D. me récompensais comme j’en avais envie au niveau parnassa, ça na pas de rapport que des gens non pratiquants soit riche ou l’inverse mais j’ai vraiment l’impression que dans ma relation avec D. plus je lui faisais plaisir plus il me faisait plaisir matériellement (si je peux m’exprimer ainsi). donc j’ai bien avancé au niveau Torah.
Mais voila depuis 2 ou 3 mois D. ne me donne plus de parnassa alors que je n’ai pas régressé au niveau Torah.

Alors moi qui pensais avoir la chance d’avoir compris ma relation avec D… Bien sur je ne panique pas trop (un petit peu quand même j’ai trois enfants Baroukh Hachem) car j’ai une grande foi, mais c’est inquiétant !

Je me demande comment ça se fait que d’un coup tout ce qui marché avant ne réussi plus du tout, et s’il y avait quelque chose à faire ?

Merci

Réponse du Rav Ron Chaya : 

Chalom John,

Tout simplement, Hachem t’aime beaucoup.

  • Dans cette mesure, Il t’aime tellement qu’il ne veut pas que tu arrives à l’époque messianique ou au Olam Haba avec des choses qui ne sont pas réparées, et qui peut dire qu’il n’a rien à réparer ?
    • Hélas, un des grands moyens de réparation est la souffrance.
  • Hachem a vu que tu avançais bien, Machia’h arrive très très bientôt, et Il ne veut pas que tu le reçoives avec des « taches », donc Il te « nettoie » un peu.
    • Mais sache que ce n’est qu’une preuve d’amour d’Hachem envers toi, rien d’autre.

Que faire pour avoir une meilleure parnassa ?

  • Beaucoup honorer sa femme,
  • beaucoup honorer le Chabbat,
  • faire birkat Hamazone avec joie,
  • avoir foi en D.,
  • donner le maasser,
  • ne pas marcher sur des miettes de pain,
  • ne pas manquer de respect à la nourriture,
  • ne pas suspendre les tefillins,
  • faire une grande techouva,
  • prier très bien.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Référence Leava : 17598
Date de création : 2012-04-06 13:04:58