On m’a dit que lorsqu’un individu sort des wc il est obligé de faire nétilat yadaïm !

Bonjour Rav,

Ma question porte sur nétilat yadaïm :

On m’a dit que lorsqu’un individu sort des wc il est obligé de faire nétilat yadaïm,  uniquement s’il a fait ses besoins, sinon, il peut juste se laver les mains SANS KELI.
Est-ce vrai ?

Pourrai-je avoir la référence dans le Choul’han Aroukh?
Merci

Réponse du Rav Ron Chaya : 

Chalom Céline,

  • D’abord il faut savoir que faire ses besoins ne demande en aucun cas de faire nétilat yadaïm si les mains n’ont pas touché la chair ou une saleté.
    Par exemple, si quelqu’un urine dans la campagne et n’a pas touché sa chair, il n’a pas besoin de faire nétila, il se rhabille et fait la berakha Acher Yatsar.
  • On ne doit faire nétilat yadaïm que si on a touché une saleté ou une partie cachée de son corps, et le fait même d’entrer aux toilettes nécessite qu’on le fasse.

Maintenant une question se pose, si quelqu’un est entré aux toilettes (même s’il n’a pas fait ses besoins), doit-il fait nétila comme il se doit avec un kéli ou suffit-il qu’il se rince les mains sous le robinet ?

  • D’après la loi stricte, il suffit de rincer les mains sous le robinet.
    • La référence :
      • Choulkhan Aroukh chap. 4 alinéa 7, où il est marqué qu’il est bien dans le nétilat yadaïm du matin de faire attention à tout ce à quoi on fait attention durant le nétila du repas – du motsi (or pour la nétila du motsi le kéli est obligatoire, par contre, en sortant des toilettes il est juste « bien » -donc non obligatoire de faire la nétila comme celle du motsi).
      • De plus, le Réma dit là-bas qu’il n’y a pas besoin de kéli, c’est juste bien, mais ce n’est pas obligatoire.
        • Ainsi est la halakha.

Quelques autres références qui disent cela explicitement :

  • Le Ben Ich ‘Haï, dans son livre Od Yossef ‘Haï, Parachat Vayétsé, lettre .
  • Le Kaf Ha’haïm chap. 4 du Choulkhan Aroukh Samekh Alef, rapporte plusieurs décisionnaires qui le disent, entre autres
    • le Maguen Avraham sur le Choulkhan Aroukh chap. 7,
    • le Rav ‘Hida dans son livre Ma’hzik Brakha chap. 4 du Choulkhan Aroukh lettre Vav et encore d’autres qui vont dans ce sens.

Néanmoins, vu qu’il y a quelques décisionnaires qui disent qu’il faut faire nétila trois fois avec un kéli même si on sort des toilettes, il sera bien a priori de faire ainsi, bien qu’on ne puisse pas dire que c’est obligatoire.

Parmi ces Possekim, tu as

  • le Gaon de Vilna, dans le Biour HaGra sur le Choulkhan Aroukh chap. 7 qui explique que vu qu’il est marqué nétila et non ré’hitsa (lavage) il faut donc faire une vrai nétila
    avec kéli.

    • Mais ce n’est pas obligatoire.

Sache également que bien que la nétila avec kéli n’est pas obligatoire et que passer les mains sous le robinet est suffisant, il sera bien de passer les mains trois fois sous le robinet comme l’écrit

  • le Ben Ich ‘HaÏ, Parachat Toldot alinéa 16,
  • ainsi que le Kaf Ha’haim dans le référence susmentionnée.

Sache aussi qu’il suffit de mettre le petit doigt dans les toilettes pour qu’il soit préférable de faire nétila des deux mains.

Au revoir,
Rav Ron Chaya

Référence Leava : 395
Date de création : 2006-05-31 08:05:01