Les lois du ‘Hessed – partie 03

 Cours audio 

Cliquez sur le bouton play ci-dessous pour écouter le cours

 Étude sur texte

 Cette étude est dédiée à la guérison de tous les malades et en particulier de Binyamine Yéhochoua ben Maryline Myriam .
Vous pouvez aussi mentionner le nom d’un malade qui vous est cher.

 Introduction 

Cette étude est tirée du livre du ‘Hafets ‘Haim appelé Ahavat ‘Hessed.
Il s’agit là d’un écrit pour nous encourager et nous montrer l’importance de cette Mitsva qui est Ahavat ‘Hessed c’est à dire, non seulement, faire le bien autour de soi mais aussi aimer profondément cette qualité.

Texte de l’étude du jour 

3ème étude : Aimer prodiguer le bien autour de soi

D’après le Hafets Haim, le sujet évoqué précédemment, concernant l’étude de la Torah et sa pratique avec intérêt, peut être retrouvé dans la pratique du ‘Hessed.
Et, là également, il existe plusieurs niveaux que nous détaillerons au fur et à mesure de notre étude.
Cependant, l’essentiel est que chacun d’entre nous s’y adonne en fonction de ses possibilités.
Pour certains, il s’agira d’un engagement physique, là où d’autres participeront avec leur argent.
Mais surtout, il est très important d’essayer de créer chaque jour des occasions de donner et prodiguer le ‘Hessed autour de soi.
Et c’est ainsi que bz”H, nous susciterons la compassion d’Hachem pour que Sa bonté et Sa générosité ne cessent de déborder sur Ses enfants.
Car comme l’enseignent nos Sages, D.ieu dit : Alors que ceux qui ont besoin de ‘Hessed pour eux même, ne se retiennent pas d’exercer du ‘Hessed envers les autres, combien Moi qui suis la source du ‘Hessed et de qui émane la miséricorde, combien j’ai moi-même l’obligation d’exercer du ‘Hessed envers Mes créatures.
« 

Le Zohar haKadoch dit dans la Paracha d’Emor : Toute action accomplie sur Terre, réveille dans le Ciel, les mêmes qualités. »
Par exemple, un homme qui fait du bien sur Terre, suscite dans les mondes supérieurs les forces nécessaires pour qu’à son tour le Ciel prodigue le bien sur Terre.
S’il accomplit du ‘Hessed, il réveille en haut le trait Divin de ‘Hessed.
Et, cette personne qui répand le ‘Hessed, sera revêtu par le Ciel d’une couronne qui le protégera, lui et sa famille, comme un bouclier dans les moments de besoin, selon le principe de « mida keneged mida – mesure pour mesure. »

Or, du fait de nos fautes, nous voyons que chaque jour le trait Divin de rigueur s’accentue dans le monde, nous devons donc absolument nous renforcer dans la mida de ‘Hessed afin de contrebalancer et d’apaiser la rigueur.
Le ‘Hafets ‘Haïm nous apprend que les souffrances qui ont lieu aujourd’hui ne nous laissent pas d’autres solutions que d’accentuer encore plus nos efforts dans l’étude de la Torah et la pratique du ‘Hessed.


Et même si cela ne suffira pas à nous amener directement aux portes de la Délivrance Finale, au moins, nous réussirons à diminuer les souffrances qui en pavent le chemin.
N’oublions pas de supplier, de pleurer devant Hachem, de lui demander d’annuler les mauvais décrets, de nous délivrer.
Car, comme le dit le midrash Tanhouma : “Même si un homme ne mérite pas de voir sa prière exaucée, même s’il ne mérite
pas que le bien qu’il demande lui soit accordé, du moment où il prie et multiplie ses supplications, alors Hachem se comportera envers lui avec ‘Hessed”.


C’est pour cela que les enfants d’Israël qui se plaignaient en disant : « Si les princes fautaient à l’époque du Temple, il leur suffisait d’apporter un sacrifice et leurs fautes étaient pardonnées. Aujourd’hui nous n’avons plus de Temple, comment pouvons-nous alors être pardonnés ? ».
Alors Hachem répondit : “Je n’ai pas besoin de vos sacrifices, J’ai besoin de vos paroles de Torah et de ‘Hessed”.
Et le Klal Israël répondit « Mais nous n’en connaissons pas ! ». Hachem leur dit alors : “Pleurez et priez. N’ai-je pas délivré vos ancêtres par la prière, comme il est dit à l’époque de la galout d’Egypte, où nous étions esclaves, les enfants d’Israël soupirèrent sous le travail et crièrent vers Hachem. Et n’ai-je pas également à l’époque de Yéochoua réalisé des miracles grâce à leurs prières« .
Hachem dit : « Je ne demande pas de sacrifice, mais Je demande vos paroles et votre cœur ».

Alors prions et demandons à Hakadoch Barouh Hou de mettre fin à nos souffrances, et que nous puissions mériter de voir bientôt notre délivrance.
amen.

♻ à partager au plus grand nombre… 

Adresse du groupe whatsapp pour étudier ces lois :  https://chat.whatsapp.com/BenbjG5qR3l7bab2s7PZR0

Cliquez sur le lien être en contact confidentiel WhatsApp avec le Rav Ron Chaya
Pensez à préciser votre prénom et votre nom : https://wa.me/+972537082212?

Remerciements à Rav Nathan Chapir co-directeur du séminaire Beth Ra’hel et à Batcheva Dehhan, Avigaelle Ifrah et l’équipe Myleava.fr

#AhavatHessed #amourdubien #RavRonChaya #Leava #Myleava #Judaïsme #Torah #RavChaya #étudeDeLaTorah #PenséeJuive #Ethiquejuive #Hessed #Hachem #Dieu #Mitsva

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici