ven 7 octobre 2022

Lachon Hara

Etude du Jour - Numéro 6

Qu’Hachem apporte la guérison à tous les malades d’Israël et protège tout son peuple de cette épidémie et envoie le Machiah

Les paroles médisantes créent un ange accusateur parlant

Une fois, après la prière de Cha’harit, le ‘Hafets ‘Haïm s’adressa aux fidèles et parla de la gravité du Lachone Hara.
Il déclara avec douceur : toute faute crée un ange accusateur, mais cet ange ne parle pas ;
En revanche, le Lachone Hara, qui concerne la parole, crée un ange parlant et accusateur, que D.ieu nous en préserve…
C’est pourquoi cette faute est plus grave que les autres ! – Conclut-il.

Sia’h Zékénim

Conseils pour garder sa langue

J’ai entendu au sujet d’un Gaon de la génération précédente que lorsqu’il avait à s’entretenir d’une chose ou d’une autre avec quelqu’un, il avait pour habitude de demander discrètement à Hachem de le protéger du Lachone Hara.

Et effectivement nous trouvons une telle attitude dans la Torah, lorsque notre ancêtre Yaakov demande « si D.ieu est avec moi et me protège sur le chemin dans lequel je marche », ce que nos Sages interprètent : qu’Il me protège du Lachone Hara, parce qu’il se rendait chez Lavan, le lieu par excellence du mensonge et de la ruse et qu’il craignait d’y apprendre ces mauvaises choses, alors que durant son séjour dans la Yéchiva de Chem, il n’avait pas à avoir de telles craintes.
Quant à nous, nous devons en permanence demander
l’aide divine dans ce domaine.

Pour L’élévation de l’âme de Hanna Lina Bat Lola Laure za’l

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur telegram