lun 6 février 2023

Lachon Hara

Etude du Jour - Numéro 55

Qu’Hachem apporte la guérison à tous les malades d’Israël et protège tout son peuple de cette épidémie et envoie le Machiah

L’interdit d’accepter de la Rékhilout est semblable à celui d’accepter du lachon hara.

C’est pourquoi, il faut faire attention de ne pas accepter de Rékhilout même entre conjoints. Et surtout, si des conjoints acceptent de la Rékhilout l’un de l’autre, ils s’habitueront à échanger tout le temps ce genre de propos et cela ne leur causera que peine, colère et disputes. Il est interdit de dire de « la poussière de rekhilout », comme par exemple de raconter à Réouven que Chim’one lui a fait une allusion qu’il avait des propos diffamatoires à rapporter sur lui (Réouven) et qu’il ne l’a pas fait. Il n’a pas le droit de louer une personne en présence de son ami si celui-ci va se mettre en colère contre elle. C’est de la « poussière de rekhilout ». Ainsi, il ne faudra pas louer Réouven en présence de son associé Chim’one pour avoir accordé un prêt ou fait un don. Celui-ci pensera que Réouven gaspille trop l’argent commun. S’il demande un service à quelqu’un et que celui-ci refuse, il ne devra pas lui dire : «Pourquoi as-tu rendu ce service à untel ? Lui-même me l’a dit ! » car l’auditeur se mettra en colère contre celui qui lui a raconté cela.

Des mots qui peuvent blesser

Il n’a pas le droit de rapporter à son prochain ce qu’untel a dit sur lui, même si ce n’est pas véritablement diffamatoire mais que les gens tiennent généralement rigueur de ce genre de propos. Tout comme la Torah a modifié les propos de notre matriarche Sarah de : « Et mon époux est un vieillard » à « âgée que je suis », bien que ses propos n’avaient pas de caractère diffamatoire, car en général, les gens ont tendance à ne pas apprécier que l’on parle ainsi d’eux. Si son prochain lui confie une information confidentielle, il a l’obligation de la garder secrète. Même s’il ne se rend pas coupable de Rékhilout en la dévoilant, il ne doit pas aller à l’encontre de la volonté de son ami qui désirait que la chose demeure secrète.

Pour L’élévation de l’âme de Hanna Lina Bat Lola Laure za’l

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur telegram