jeu 1 décembre 2022

Lachon Hara

Etude du Jour - Numéro 22

Qu’Hachem apporte la guérison à tous les malades d’Israël et protège tout son peuple de cette épidémie et envoie le Machiah

La force de la parole ne doit être utilisée que pour des propos de Torah

Quiconque possède un cœur intelligent comprendra qu’un tel don
(la force de la parole) n’a pas été accordé à l’homme pour qu’il
s’adonne à la médisance, à la moquerie, au colportage ou aux
futilités, car au contraire, c’est là utiliser ce pouvoir pour multiplier
grandement nos fautes, ce qui représente le contraire de
l’intention divine, selon laquelle tout ce que D.ieu a créé l’est en
Son honneur.

Non, ce cadeau précieux nous a été fait afin d’appliquer le
commandement « tu en parleras », tu prononceras des paroles de
Torah et non pas des futilités.

Et même à présent que ce don nous a été accordé, le Tana
s’exclame que le jour est court et le travail abondant, autrement
dit : la Torah, dont les dimensions dépassent celles de la terre, est
difficile à appréhender dans sa totalité, même si l’on y consacre
tous les jours de sa vie, et nous ne sommes sauvés que par le fait
que D.ieu ne nous impose pas de terminer le travail ;

Mais d’autre part, nous ne sommes pas non plus libres de nous en
tenir pour dispensés, ne fût-ce que pour un bref instant, et, autant
que possible, nous devons nous donner du mal pour l’étudier nuit
et jour.

Il est possible de parler un très long moment sans dire un mot de Lachone Hara

Rav Chimon Acher de Suisse rapporte que dans sa jeunesse,
lorsqu’il étudiait la Yéchiva de Telz, il se rendit un jour à Radin afin
de rendre visite à notre maître le ‘Hafets ‘Haïm.

Il entra dans la chambre de ce dernier, qui, durant une longue
heure, s’entretint avec lui de divers sujets, tels que la vie des juifs
en Suisse…

Lorsque Rav Chimon sortit, il déclara, stupéfait, à l’un des familiers
de la maison : « Je pensais que le ‘Hafets ‘Haïm – le grand
combattant pour la réserve dans le langage – ne me dirait que
quelques mots, alors que nous avons discuté une heure entière »
.

Son interlocuteur lui répondit : « Nous pouvons apprendre de cela
une grande leçon : il est possible de parler un très long moment
sans prononcer un seul mot de Lachone Hara ! »

Nétsor Lachone

Pour L’élévation de l’âme de Hanna Lina Bat Lola Laure za’l

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur telegram