sam 26 novembre 2022

Lachon Hara

Etude du Jour - Numéro 14

Qu’Hachem apporte la guérison à tous les malades d’Israël et protège tout son peuple de cette épidémie et envoie le Machiah

Plus efficace que la poste

Un jour, le ‘Hafets ‘Haïm déclara : « Sortez et voyez combien est terrible et redoutable le pouvoir de la Rékhilout.
C’est un enseignement que l’on peut tirer de la poste : lorsqu’un homme veut envoyer une lettre, il lui faut préparer une enveloppe, inscrire dessus le prénom et le nom de famille du destinataire, ainsi que son adresse exacte, le nom de la ville et celui du pays.
Ensuite, il doit coller un timbre.
S’il s’est trompé d’adresse ou de nom ou qu’il n’a pas suffisamment affranchi son courrier, celui-ci prend immédiatement du retard.
Même s’il n’a pas commis d’erreur et a tout fait correctement, il ne peut pas encore être certain que la lettre arrivera, car de nombreuses missives se perdent en cours de route.
Les autorités ont affecté à la distribution du courrier des bureaux de poste où travaillent des dizaines d’employés qui ont à leur disposition des machines et des véhicules.
C’est tout le contraire pour la Rékhilout : si tu dis quelque chose de mal sur tel ou tel, même si tu n’as mentionné son nom que par allusion et même si tu n’as indiqué ni son adresse, ni la ville où il habite et que tu n’as payé personne pour faire circuler l’information et qu’il n’existe d’ailleurs personne qui soit préposé à cette tâche, malgré tout cela, tu peux être sûr que tes mauvaises paroles finiront par arriver aux oreilles d’autres personnes, car telle est la force de la Rékhilout »…

Lachone Hara sur soi-même


On raconte qu’un jour, il voyagea avec un cocher qui ne le connaissait pas et qui, apprenant qu’il venait de Radin, se mit à le questionner sur le ‘Hafets ‘Haïm et à en chanter les louanges. Rabbi Israël Méïr ne supporta pas d’entendre tous ces compliments à son sujet et se mit à les nier et à montrer du dédain envers le ‘Hafets ‘Haïm.
Le cocher se fâcha alors tout rouge de voir que celui qu’il prenait pour un simple juif osait critiquer le juste de la génération.
Il le poussa hors de sa carriole et le gifla.
Rabbi Israël Méïr ne s’en offusqua pas mais appris de cet incident l’enseignement qu’il est également interdit à un homme de proférer du Lachone Hara sur lui-même.

Pour L’élévation de l’âme de Hanna Lina Bat Lola Laure za’l

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur telegram