lun 6 février 2023

Lachon Hara

Etude du Jour - Numéro 12

Qu’Hachem apporte la guérison à tous les malades d’Israël et protège tout son peuple de cette épidémie et envoie le Machiah

Trois avertissements dans un même verset

Notre maître le ‘Hafets ‘Haïm se consacra particulièrement à la rédaction d’ouvrages traitant de l’interdit de Lachone Hara, tels que le « ‘Hafets ‘Haïm », le « Chmirat Halachone » etc…
Un jour, parlant de cette grave faute, il s’arrêta sur les mots du verset « garde toi du fléau de la lèpre pour y faire très attention et agir selon tout ce que vous enseigneront les Cohanim et les Léviim ; comme Je le leur ai ordonné vous garderez pour faire (Dévarim 24,8) », et il dit : « Dans toute la Torah, on ne trouve presque nulle part, trois avertissements dans un même verset : « garde toi », «pour y faire très attention», «vous garderez pour faire ».
Ceci vient nous apprendre la gravité des fautes de Lachone Hara et de Rékhilout, qui pèsent autant que tous les autres fautes énumérées dans la Torah et apportent des fléaux sur l’homme qui les commet ». Telles furent les paroles du ‘Hafets ‘Haïm au cours de cette allocution !

Le châtiment du Lachone Hara

Le Midrach Haggadat Béréchit enseigne : « Dans le futur, tous seront guéris sauf le serpent.
Et de même qu’il n’existe pas de remède pour le serpent, de même, il n’y aura pas de remède pour celui qui profère du Lachone Hara sur son prochain, ainsi qu’il est dit (Kohélèt 10,11), « Si le serpent mord, c’est qu’il n’a pas été charmé, et il n’y a pas d’avantage à posséder une langue ».
Parfois même, cette faute extrêmement grave provoque la mort par Asskara (diphtérie), qui est une mort atroce, ainsi que nous l’enseignent nos Sages (Brakhot 8a) : « 903 sortes de morts ont été créées dans le monde, et la plus terrible est la Asskara. »
Et pour quelle raison cette mort sanctionne-t-elle le médisant ? Parce que tout comme elle débute dans les entrailles et se termine dans la bouche, de même la faute de Lachone Hara prend naissance dans les reins, qui conseillent, puis passe au cœur, qui comprend ; ensuite, la langue tranche et la bouche parachève le travail (Chabbath 33,2).

Pour L’élévation de l’âme de Hanna Lina Bat Lola Laure za’l

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur telegram