Entre l'homme et son prochain

Etude du Jour - Numéro 47

Qu’Hachem apporte la guérison à tous les malades d’Israël et protège tout son peuple de cette épidémie et envoie le Machiah

La petite histoire …

Rav Michaël a fait ses premiers pas dans le judaïsme, il y a une vingtaine d’années, alors qu’il poursuivait ses études à la sorbonne. C’est en suivant des cours de Torah auprès d’un jeune Rav qu’il s’est peu à peu rapproché du Judaïsme. 

Aujourd’hui, il est devenu un brillant talmudisme, qui transmet des cours de Guémara dans une célèbre Yéchiva.

Un jour Raphaël, un ami de longue date, vient trouver Rav Michaël pour lui soumettre une excellente proposition de mariage pour sa fille. Au fil de la discussion, Raphaël vient à évoquer les années passées : “Qui peut imaginer qu’un érudit tel que toi soit sorti d’une famille totalement éloignée du judaïsme ? Et qui peut croire qu’une bouche qui a mangé du porc et des crustacés puisse aujourd’hui prodiguer de magnifiques cours de Torah ?

Si Raphaël prononce ses mots sans arrière-pensées et qu’ils sont perçus par Rav Michael comme un compliment, ils sont alors perçus à son mérite. En revanche, si son intention est de rappeler à son ami ces tristes années pour le froisser ou le diminuer, il subira une lourde peine pour chacune de ces paroles. Enfin, même si son intention était bonne mais que, malgré tout, Rav Michaël s’est vexé, il devra tout de même lui demander pardon.

Hachem sonde les coeurs, et Lui sait exactement quelle était l’intention de Raphaël.

Il est interdit d’induire une personne en erreur.

Par exemple, envoyer un client vers un concurrent dont on sait parfaitement qu’il ne possède pas l’article recherché.

Il est également interdit de déranger autrui en vain. 

Cette règle est également valable pour les jeunes gens dont le jeu consiste à commander un service en vain (un taxi par exemple). 

Hormis la contrariété causée au taxi, cela engendre également une perte financière, par exemple lorsque le taxi facture le déplacement à domicile.

Déranger les services d’urgence (police, ambulance, pompiers) sans raison est encore plus grave car ce déplacement inutil aurait pu servir à quelqu’un qui en a réellement besoin. 

Avant tout, cet interdit s’applique aux canulars, dont le seul but est de déranger les gens en vain.

Pour L’élévation de l’âme de Hanna Lina Bat Lola Laure za’l

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur telegram