Entre l'homme et son prochain

Etude du Jour - Numéro 23

Qu’Hachem apporte la guérison à tous les malades d’Israël et protège tout son peuple de cette épidémie et envoie le Machiah

La petite histoire …

Jérémie ne parlait plus à son cousin David, suite à un problème d’héritage. Plusieurs années plus tard, les enfants de Jérémie partirent étudier non loin de la maison de David. Jérémie pris soin de les mettre en garde de ne nouer aucun contact avec son cousin. 

Cependant, il est permis et même recommandé que les enfants de Jérémie acceptent une invitation de David, si cela se présentait.

En effet, il ne sont pas tenus, dans ce cas là de respecter leurs parents, car l’exigence du père s’oppose aux commandements de la Torah : “Tu ne haïras pas ton frère dans ton cœur.”

Livrer son conflit au Ciel …

Il interdit de prier pour que notre adversaire soit puni

“Celui qui demande le jugement de l’autre, attire le jugement sur lui-même !”

Ceci n’est vrai que lorsqu’il est possible de régler le conflit devant un Beth Din. 

Par contre, si l’adversaire refuse d’obéir au jugement du Beth Din, il sera alors permis de “livrer son conflit au Ciel”.

Cependant, certains avis considèrent qu’il faudra prévenir la personne concernée avant de prier en sa défaveur.   

En effet, nos sages disent : “celui qui provoque la punition de l’autre ne méritera pas de pénétrer dans l’enceinte du Saint béni soit-il.”

Pour L’élévation de l’âme de Hanna Lina Bat Lola Laure za’l

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur telegram