dim 27 novembre 2022

L'homme et son prochain

Etude du Jour - Numéro 17

Qu’Hachem apporte la guérison à tous les malades d’Israël et protège tout son peuple de cette épidémie et envoie le Machiah

Offenser son Rav

Quiconque blesse son Rav, c’est à dire le maître de qui il a appris la Torah, devra le solliciter indéfiniment jusqu’à obtenir son pardon.

Pardonner à celui qui nous a agressé

Nous sommes tenus de pardonner à notre agresseur dès qu’il s’est repenti sincèrement et qu’il est venu nous présenter ses excuses. 

Si nous avons des griefs à son égard, nous profiterons de cette occasion pour lui en faire part. 

En effet, c’est une mitsva de la Torah: “Tu ne garderas pas rancune contre les membres de ton peuple” (Vayikra/lévitique 19, 18).

Si nous considérons que notre agresseur nous doit une compensation financière en contrepartie du tort causé, nous lui dirons à ce moment là.

Pour L’élévation de l’âme de Hanna Lina Bat Lola Laure za’l

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur telegram